Publication Date

2002

Abstract

[From Preface] Les personnes handicapées ne forment pas un groupe homogène. Elles peuvent présenter une incapacité physique, une déficience sensorielle ou intellectuelle ou des troubles psychiques. Leur handicap peut remonter à la naissance, à l’enfance, à l’adolescence ou être survenu plus tard, au cours de leurs études supérieures ou de leur vie professionnelle. Ce handicap peut ne pas avoir une grande incidence sur leur aptitude à travailler et à prendre part à la vie sociale, ou au contraire être tel qu’un appui et une aide non négligeables leur seront nécessaires.

Dans le monde entier, des personnes handicapées participent, à tous les niveaux, au monde du travail. Cependant, bon nombre de personnes handicapées n’ont pas la possibilité de travailler en raison de nombreux obstacles.

Le chômage qui frappe les 386 millions de personnes handicapées en âge de travailler dans le monde est bien plus élevé qu’en ce qui concerne le reste de la population en âge de travailler. Il est reconnu que la croissance économique peut accroître les possibilités d’emploi. Pour sa part, le présent
recueil expose les meilleures pratiques qui permettent aux employeurs d’utiliser les compétences et le potentiel des personnes handicapées, compte tenu des possibilités nationales.

Il apparaît de plus en plus évident que non seulement les personnes handicapées ont une contribution de valeur à apporter à l’économie nationale, mais que les employer est en outre un facteur de réduction du coût des prestations d’invalidité et peut réduire la pauvreté. Les arguments en
faveur de l’emploi des personnes handicapées sont tout aussi évidents pour les entreprises, dans la mesure où ces personnes ont souvent les qualifications qu’elles recherchent. Un autre avantage pour les employeurs est celui d’élargir le réservoir des travailleurs en conservant les personnes qui acquièrent un handicap alors qu’elles sont employées par eux, car ils continueront ainsi à bénéficier des précieuses compétences acquises par ces personnes au cours de leur expérience dans l’entreprise et de la formation
qui leur a été dispensée.

Nombreuses sont les organisations et leurs réseaux – y compris les organisations d’employeurs et de travailleurs et les organisations de personnes handicapées – qui contribuent à favoriser les possibilités d’emploi, de maintien dans l’emploi et de retour à l’emploi des personnes handicapées
par l’adoption de mesures telles que des déclarations de principes et la fourniture de services consultatifs et d’appui.

Le présent recueil a été élaboré pour aider les employeurs, qu’il s’agisse de ceux des grandes, des petites ou moyennes entreprises, du secteur privé ou du secteur public, des pays en développement ou des pays hautement industrialisés, à adopter une stratégie positive de la gestion des questions liées au handicap sur le lieu de travail.

Ce recueil s’adresse principalement aux employeurs. Cependant, il va sans dire que les pouvoirs publics jouent un rôle déterminant dans la création d’un cadre législatif et social, et l’adoption de mesures d’incitation, visant à promouvoir l’emploi des personnes handicapées. De même, il importe que les personnes handicapées participent et s’impliquent elles-mêmes pour que les objectifs du recueil puissent être atteints.


Les dispositions du recueil se fondent sur les principes consacrés par les normes internationales et les actions, énumérées aux annexes 1 et 2, qui visent à promouvoir l’emploi de toutes les personnes handicapées dans des conditions de santé et de sécurité. Ce recueil ne constitue pas un instrument
contraignant sur le plan juridique et n’a pas pour objet de se substituer à la législation nationale. Il doit être interprété en tenant compte de la situation des pays et être appliqué conformément à la législation et à la pratique nationales.

Le recueil a été finalisé et adopté à l’unanimité lors de la réunion tripartite d’experts, tenue à Genève du 3 au 12 octobre 2001, conformément à la décision prise par le Conseil d’administration du BIT à sa 277e session (mars
2000). Les experts étaient désignés en consultation avec les milieux gouvernementaux, avec le groupe des employeurs et avec le groupe des travailleurs du Conseil d’administration du BIT. Les experts désignés ci-après ont participé à la réunion.

Comments

English and Spanish versions available.

Share

COinS